Fondé en 2012, le groupe FATH’SON originaire du nord de la France, aux influences « Seether, Three doors down, Breaking Benjamin… », sort son premier album « CRITICAL STATE » en 2014. 
Depuis la création, Damien Delpierre, chanteur du groupe, compose avec une rapidité incroyable des titres variés aussi forts les uns que les autres, dans lesquels les fans de rock se retrouvent tous ! 
Le groupe compte déjà à son arc une quarantaine de morceaux sur des thèmes forts de société et de sentiments. 

Derrière ses guitares droitières soigneusement inversées en gauchères, Damien vous transporte, le temps d’un live d’1h30, dans son intimité avec des paroles principalement écrites en anglais bien que le français lui soit nécessaire quand il aborde des textes engagés comme les attentats ou encore les femmes battues… 

Un son Rock/Post-grunge, une voix pleine de caractère, une présence scénique débordante d’énergie, une rythmique puissante ! Les quatre musiciens de FATH’SON vous livrent un show de très haute qualité ! 

Découvrez leur univers qui électrise le public !

DAMIEN DELPIERRE

 

Guitariste, chanteur et auteur/compositeur, Damien est le fondateur et leader du groupe FATH’SON.

 

C’était une évidence qu’il devienne musicien un jour ou l’autre !

 

Aujourd'hui, Damien garde des souvenirs intacts de la vie de musiciens qu’avaient ses parents, de l’odeur du tabac froid à la sensation bourdonnante des oreilles nourries dès son plus jeune âge par de longues heures de répétitions !

 

Yannig, c’est le nom de l’homme aux longs cheveux blonds et frisés, jean troué,  guitariste du groupe de ses parents, qui deviendra le modèle de Damien malgré toutes leurs différences. Damien s’est accroché à ce personnage marginal qui lui a offert sa première cassette des GUNS N’ROSES avant de lui poser la question dont il se souviendra toute sa vie : " alors branleur, c'est quand que tu vas te mettre à jouer de la gratte ??? ». 

 

Suite au décès de Yannig en 2000, Damien se lance dans l’apprentissage de la guitare. C’était pour lui un besoin, une manière personnelle de lui rendre hommage. En autodidacte, il apprend à gratter en reprenant ses morceaux préférés.

 

Quelques années plus tard, en 2010, l’envie de partager  le pousse à répondre  favorablement à une annonce d’un groupe de Rock à la recherche d’un guitariste. Après plusieurs mois à reprendre les tubes de Noir Désir, Franz Ferdinand ou encore Scars on Broadway, Damien est de plus en plus hanté par l’idée de jouer ses propres compositions, c’est alors qu’il se jette à l’eau et l’exercice s’avère réussi, il compose 3 titres avec une rapidité incroyable et trouve sa place sur ce nouveau terrain d’expression, Damien sortira de cette épisode motivé

plus que jamais à composer…

 

En 2011, Damien et son père décident alors de s'amuser à faire

"un truc" ensemble. Un truc qui s'appelle du ROCK ! 

 

Les groupes fétiches de Damien, 3 doors down, Seether, Breaking benjamin, Eiffel, Switchfoot…sont alors passés en revue et la musique bat son plein dans la cave de la maison familiale,

lieu de répétition du duo infernal ! 

 

Et putain,  ce que c'est bon de se faire du bien avec le padré !

Dixit Damien.

 

Après quelques prestations devant un public et des heures à jouer ensemble , un matin pas fait comme un autre, FATH'SON voit le jour en 2012. Et commence alors les ébauches des premières compositions suite à une rafale d’improvisations.

 

FATH’SON naît de cette symbiose entre un fils et son père, de leur capacité à s’entendre, à se comprendre sans se parler,

A FAIRE DE LA MUSIQUE ! 

MARCEL DELPIERRE 

Batteur autodidacte, Marcel est un membre fondateur du groupe FATH’SON.

Après avoir tapé à l’aide d’aiguilles à tricoter à 3 ans sur ses genoux et sur la boîte à couture de sa mère, il monte pour la 1ère fois sur scène dans un Bal populaire à 7 ans. Avant d'obtenir sa première batterie, Marcel se construit à l’âge de 8 ans sa propre batterie à l’aide de cartons, de presse-purée et d’une caisse claire à 5 francs achetée aux enchères.

 

Armé d’une bande son de Deep Purple, il fait son premier concert à 12 ans. Malgré son rêve de faire une longue carrière dans le ROCK il choisit un métier stable pour raison familiale … mais  il jouera quand-même dans des bals populaires et deviendra chef d’orchestre tout en étant batteur  !

 

Contraint à 12 ans de break total en musique, il reprend les hostilités début 2011 avec Damien, son fils, sous le nom de « FathsonRock »,

un groupe de reprises Post-Grunge/Rock ! C’est en juin 2012 qu' ils font leur première prestation sous le nom de « FATH’SON ». La passion reprend le dessus et le rêve de scène redevient SA priorité …!

ARNAUD OUSSELIN

 

Au fond, Arnaud n'est rien d'autre qu'un Rockeur acharné, doublé d'un forcené de la scène. Il a fait vrombir sa basse dans tous les concerts possibles, professionnels ou improbables, de jour comme de nuit, en essayant quoi qu'il arrive de donner le maximum au public.

Il a parcouru des milliers de kilomètres aux côtés d'O.T.T.O.N.N., Oméose, The Natural Born Riffers, The North Community, Françoise Hautfenne, Musical Universe Mechanism, The Divine Chicons, Anaïs Tabary, Amis Chemin et évidemment Fath'Son.

Nourri au gros Rock qui tache, Arnaud ne vit que pour le prochain concert :  Celui où il pourra de nouveau jouer, gorgé d'adrénaline, la basse à la main,

le chapeau sur la tête et l'ampli à fond.

STEPHANE CARPENTIER 

 

Après avoir  étudié la musique au conservatoire de Valenciennes, Stéphane apprend la guitare en autodidacte à 15 ans et commence par la même occasion à jouer en groupe.

Il écoute Bach et Stravinsky, Hendrix et Zappa, King Crimson,

Peter Hammill, Steven Wilson...

Et revient jouer quelques années plus tard, à la basse ou à la guitare, de la pop, du hard rock, du jazz ou du rockab, dans des cover bands, tributes et groupes de compos.

Jusqu'à FathSon rejoint en 2015, une deuxième famille et une expérience musicale sans égale !

Bébé Marcel 

 

Errant dans les rues Caudrésiennes depuis son plus jeune âge, Bébé Marcel, ce personnage mystérieux aux allures de mauvais garçon, tomba un jour nez à nez avec Damien lors de sa première résidence, aux Ateliers Culturels de Caudry.

Etant à la recherche d’une vie différente, il n’hésita pas à se mettre au travers de son chemin pour emprunter à ses côtés la longue route du Rock’N’Roll !

A défaut de ne pas être musicien, ce bébé aux beaux yeux bleus et au sourire charmeur devint très rapidement la mascotte du groupe FATH’SON !

Mesdames, méfiez-vous, il ne vous laissera pas indifférentes en occupant sur scène la place d’honneur, aux pieds de Damien ! 

© Photo : Arnaud Sannier

© HARACOM